Istanbul, le 29 octobre

par gaelkka

Non, Monsieur, ce n’est pas parce que je suis entrée dans votre magasin de céramiques que je souhaite voir votre pénis. Cordialement.

Publicités