Selçuk, le 3 novembre

par gaelkka

Depuis ce matin, les centaines de cars sur la grande place du marché de la petite ville de Selçuk attendent en file indienne de se remplir de passagers avant de prendre la route, l’un après l’autre ; en l’honneur de la fête nationale, le gouvernement veut permettre au peuple de visiter Ankara. Ce soir, dans ce ballet de bus, les derniers citoyens enthousiasmés par cette profession de foi républicaine et impatients de découvrir la capitale virevoltent et s’embrassent joyeusement en se faisant leurs adieux sur fond de pop turque, quand soudain AU MACUMBA (MACUMBA) ELLE DANSE TOUS LES SOIRS.

Je.

Publicités